ADZOPE : ACCOMPAGNE PAR SIMONE EHIVET GBAGBO, LEON EMMANUEL MONNET REÇU PAR SES PARENTS AVEC FASTE


La deuxième vice-présidente du Front Populaire Ivoirien a été ce samedi 26 octobre 2019 au stade municipal d'ADZOPÉ. Par ce déplacement, Madame Simone EHIVET GBAGBO accompagnait l'ancien ministre LÉON EMMANUEL MONNET, revenu d'exil le 26 septembre dernier.


Les populations d'ADZOPÉ sont sorties en grand nombre pour recevoir la délégation du FPI. Le piteux état du stade, dû à la pluie tombée la veille, n'a pas ébranlé la volonté des Akyé à communier avec le FPI. Madame Simone EHIVET GBAGBO, avant d'arriver à Adzopé, a fait un détour par Yakassé-Mé, le village de la ministre CLOTILDE OHOUECHI YAPI.


Une fois à Adzopé, Madame Simone EHIVET GBAGBO est allée rendre les civilités au préfet N'ZI KANGA Rémi par ailleurs préfet de la région de la Mé. Le maire PDCI-RDA de la commune, Monsieur ANTOINE AMOKOU, a également reçu la délégation du FPI chez lui.

Après cela, Madame Simone EHIVET GBAGBO et ses collaborateurs ont mis le cap sur le stade. Les populations ont réservé un accueil chaleureux à la délégation du FPI. Les chefs traditionnels des six cantons Akyé, conduits par Nanan ASSI DONATIEN, ont d'abord lavé les pieds de leur fils le ministre LÉON EMMANUEL MONNET, avant de le purifier selon la pure tradition Akyé.



Lors du meeting, le maire Antoine AKPO AMOKOU a laissé éclater sa joie de revoir son mentor, son leader, Léon Emmanuel MONNET, rentré d'exil.

« Je suis heureux de vous voir parmi nous, Madame la Première Dame, avec le ministre LÉON MONNET, notre fils, notre frère, un dinosaure, qui rentre définitivement d'exil. La joie des retrouvailles est sincère. Toutes les entités de la région ont décidé d'aller au delà des tensions, pour aller à la réconciliation et ADZOPÉ la vit depuis quatre (4) ans déjà » a-t-il dit. Il a assuré que la mairie d'Adzopé est cogérée par le PDCI et le FPI.


Le porte-parole des populations, Monsieur JEAN AHUA, quant à lui, a remercié tous ceux qui ont soutenu le ministre LÉON EMMANUEL MONNET durant son exil ghanéen. Visiblement heureux d'être parmi les siens, le ministre LÉON MONNET a promis de retourner le 20 janvier prochain au Ghana pour dire merci à ses bienfaiteurs.



La deuxième vice-présidente du FPI a réitéré son vœu de voir tous les exilés rentrer au pays. Elle a par ailleurs déclaré que le FPI, sa formation politique sera aux élections l'an prochain.

« Nous serons à toutes les élections. Mais cette CEI n'est pas bonne. Il faut une CEI consensuelle, un découpage électoral accepté de tous » a avancé Madame Simone EHIVET GBAGBO. Elle a donné les nouvelles fraîches du président LAURENT GBAGBO qui, a-t-elle ajouté, « reviendra très bientôt au pays ». Cette annonce a mis du baume au cœur des populations d'Adzopé.


COMSEG



Accueil

  • Facebook Social Icône
  • Twitter Icône sociale
  • Icône social Instagram

© 2019 Communication de

Simone EHIVET GBAGBO - COMSEG

SIMONE EHIVET GBAGBO

10 logo SEG internet .png