AYAMÉ: MADAME SIMONE EHIVET GBAGBO FAIT DES DONS AUX VICTIMES DES INTEMPÉRIES



La deuxième vice-présidente du Front Populaire Ivoirien (FPI), Madame Simone EHIVET GBAGBO était ce mercredi 27 novembre 2019 dans la ville d'Ayamé, située dans le département d'Aboisso (région du Sud comoé).


Elle y était pour apporter son soutien moral et matériel aux victimes des inondations survenues en juillet dernier. Cette catastrophe naturelle a causé la mort d'une personne et endommagé la pharmacie de l'hôpital général de la ville.






Madame Simone EHIVET GBAGBO a été accueillie à l'entrée d'Ayamé par les populations venues en grand nombre. Elle s'est ensuite rendue à la sous-préfecture pour saluer Madame SAMASSI LY Madina. Puis, elle s'est rendue à la cour royale d'Ayamé pour s'entretenir avec Monsieur Apollinaire MALAN, chef d'AYAMÉ.


Au nom de la délégation du FPI, le ministre Lazare KOFFI KOFFI a donné les raisons de la présence de la deuxième vice-présidente de son parti aux têtes couronnées.


Après la cour royale, la délégation du FPI est allée effectuer une visite guidée à l'hôpital général de la ville. Il faut signaler que ce centre sanitaire a été inondé. La pharmacie a été la plus atteinte, causant la perte de médicaments et d'importants biens matériels.


Madame Simone EHIVET GBAGBO a foulé le sol de l'hôtel de ville sous les cris des populations, venues en grand nombre pour la voir et écouter son message.


Le maire de la commune d'Ayamé, professeur Valentin N'DOUBA, ayant remis les clés de la ville à Madame Simone EHIVET GBAGBO, l'a remerciée pour son geste en faveur des sinistrés de sa cité.


« Ayamé a connu quelque chose de terrible, une pluie a piégé les populations dans leur sommeil. Vous êtes venue saluer cette population pour lui dire Yako. Ces moments-là étaient terribles. Vous êtes là, vous venez pleurer avec nous » a affirmé Professeur Valentin N'DOUBA. Il a aussi traduit sa compassion envers son hôte du jour, qui a séjourné durant près de huit (8) dans les liens de la détention.







Après le speech du premier magistrat d'Ayamé, il est revenu au président du comité d'organisation, le fédéral adjoint d'Ayamé 94, monsieur YAO Célestin, de saluer la deuxième vice-présidente du Front Populaire Ivoirien. Puis le fédéral Rémi DJETCHI, a rappelé que le FPI peut compter sur les populations de sa ville pour la reconquête du pouvoir d'Etat. Madame Simone EHIVET GBAGBO a remis un ordinateur et une imprimante à l'hôpital général d'Ayamé, ainsi que une tonne de riz au maire.


Au nom des sinistrés de la cité Dangui, monsieur Jacques KADJA a prononcé le mot de remerciement à l'endroit de Madame Simone EHIVET GBAGBO.


La deuxième vice-présidente du Front Populaire Ivoirien a prié Dieu d'épargner à l'avenir d'autres intempéries la population d'Ayamé en particulier et la population ivoirienne en général.


« Quand une catastrophe naturelle s'abat sur un pays une région un village, c'est normal qu'on se mette ensemble pour dire Yako. Que Dieu permette que la pluie soit une bénédiction pour toute la Côte d'Ivoire et non un malheur » a affirmé Madame Simone EHIVET GBAGBO.






Elle a enfin abordé l'actualité nationale en exhortant une fois encore le gouvernement à réformer la Commission électorale afin de permettre des élections inclusives et ouvertes à tous. Selon elle, il est temps de taire les divergences politiques en se mettant ensemble pour sauver la Côte d'Ivoire d'une catastrophe politique.


Pour finir, madame Simone EHIVET GBAGBO a donné les dernières nouvelles du président Laurent GBAGBO. Les populations d'Ayamé ont été émerveillées de savoir que le retour du président Laurent GBAGBO est imminent.


COMSEG





Accueil

  • Facebook Social Icône
  • Twitter Icône sociale
  • Icône social Instagram

© 2019 Communication de

Simone EHIVET GBAGBO - COMSEG

SIMONE EHIVET GBAGBO

10 logo SEG internet .png