MADAME SIMONE EHIVET GBAGBO ASSISTE À LA CONFÉRENCE DE LA FRATERNITÉ CHRÉTIENNE SALOMON.

Mis à jour : 3 juil. 2019


Ce Mardi 02 Juillet 2019, à l'Hôtel Radisson Blue d'Abidjan Aéroport, Madame Simone EHIVET GBAGBO a pris part à la Conférence organisée par la Fraternité Catholique SALOMON, conférence marquant la célébration des 20 ans de ladite fraternité et qui avait pour thème :

« Pardon et Réconciliation, quelles stratégies pour une paix réelle et durable en Côte D'Ivoire ? »


Madame Simone EHIVET GBAGBO était accompagnée à cette conférence par le Secrétaire Général du FPI ASSOA ADOU, le président du comité de contrôle le professeur Hubert OULAYE, les vices présidents Sébastien DANON DJÉDJÉ, Marie Odette LOROUGNON, le secrétaire général adjoint Michel GBAGBO, de L'ex ministre Geneviève BRO GRÉBET pour ne citer que ceux-ci.


Cette conférence était conduite par monsieur Honorat De YEDAGNE, consultant en Communication Stratégique, ancien Directeur Général de Fraternité Matin et Maitre Conférencier du jour, assisté dans cette tâche par L'abbé Louis Philippe AMAKO, Aumônier National du Clergé, représentant l'Evêque d'Agboville, le père Alexis TOUAPLI YOULO ; et par Roberto ZUCCOLINI, président de la communauté Sant'Egidio de ROME.



Dans son intervention, Monsieur Roberto ZUCCOLINI, qui a traité le thème du jour en abordant les crises européennes et Africaines, a fait remarquer que la religion parle au cœur de l'homme. Si elle est bien utilisée, elle contribuera à la guérison des blessures internes et donc au pardon.


Il a poursuivi en disant qu'il faudrait que les chrétiens exigent des dirigeants de pratiquer une politique répondant aux problèmes émergents de la société, tels que les problèmes de la santé, de l'éducation et de l'emploi des jeunes, afin d’engendrer une paix sociale durable en Côte D'Ivoire.


Pour L'abbé Louis Philippe AMAKO, troisième conférencier du jour, le Pardon et la Réconciliation vont de paire et permettent de construire une société harmonieuse.

Il a poursuivi ses propos en affirmant que la Réconciliation est la volonté ferme de retrouver la cohésion sociale perdue et de mettre en avant l'intérêt national.

Il préconise beaucoup plus d'exhortation à la réconciliation dans les paroisses, afin que les laïques puissent la mettre en pratique.


Quant aux autres participants de la conférence, ils ont suggéré pendant leur temps de parole que la lutte contre la corruption soit accentuée, qu'il y ait un règlement pacifique des différents politiques, que les rapports de la Commission Dialogue, Vérité et Réconciliation soient connus de tous, que tous les enfants du pays retournent au pays, notamment le Président Laurent GBAGBO, le ministre Charles BLÉ GOUDÉ et tous les exilés, et enfin, que tous les prisonniers de la crise post-électorale de 2010 soient libérés.


Rappelons que la Fraternité Chrétienne SALOMON est un apostolat de la Communauté Catholique Mère du Divin Amour. Créée en 1999, c’est un cadre de formation spirituelle, de partage et surtout de prière, ouvert aux décideurs que sont les autorités politiques, administratives, militaires et les hauts cadres des services publics et privés.


La Fraternité SALOMON a pour mission

· d'apporter l’Evangile aux décideurs, aux cadres, et aux hommes politiques dans leur milieu.

· d’offrir aux décideurs chrétiens un cadre discret de formation spirituelle.

· d’aider les autorités politiques, administratives et nos décideurs en général à vivre pleinement leur foi et à conformer leur vie de tous les jours à l’Évangile du Christ.

· de les aider à prendre toutes leurs décisions avec l’Esprit de Dieu.


COMSEG






Accueil

  • Facebook Social Icône
  • Twitter Icône sociale
  • Icône social Instagram

© 2019 Communication de

Simone EHIVET GBAGBO - COMSEG

SIMONE EHIVET GBAGBO

10 logo SEG internet .png