DABOU : LE DIRECTEUR DE CABINET DE SIMONE EHIVET GBAGBO PARMI LES NOBLES DU VILLAGE DE DÉBRIMOU


Le Secrétaire Général Adjoint du Front Populaire Ivoirien (FPI) Corentin AKPA, par ailleurs Directeur de cabinet de Madame Simone EHIVET GBAGBO, fait désormais partie des nobles de son village Debrimou, situé dans le département de Dabou.


Il a intégré ce « cercle » au terme d'une célébration dénommée « Angbandji » (en langue locale) ou encore « fête de la noblesse » qui a eu lieu le samedi 16 novembre 2019 en présence de Madame Simone EHIVET GBAGBO.


La deuxième vice-présidente du FPI a quitté Abidjan pour prendre part à cette importante cérémonie. Elle a été accueillie au domicile familial par Monsieur Césaire AKPA, frère aîné de son directeur de cabinet. Après le mot de bienvenue et les échanges de nouvelles, Madame Simone EHIVET GBAGBO et sa délégation ont mis le cap sur la place publique pour le déroulement effectif de la cérémonie au cours de laquelle, les invités distribuent des pièces d'argent. A l'instar des autres convives, Madame Simone EHIVET GBAGBO a fait le tour de la place pour distribuer des billets de banque et des pièces d'argent.


Après cette célébration le directeur de cabinet Corentin AKPA pourra avoir les honneurs lors des moments de réjouissances publiques à Débrimou. « Après cette cérémonie, le postulant obtient de la part du village un titre honorifique qui lui permet de recevoir les honneurs du tam tam parleur. C'est le but de la cérémonie à laquelle vous avez assisté. Le tam tam parleur est exécuté à votre décès et à toute cérémonie, le tam tam parleur vous fait honneur. Vous devenez un acteur de développement économique du village. Vous pouvez parler lors des réunions publiques. Si vous avez 80 ans, voire plus, et que vous ne faites pas cette célébration, vous ne parlerez jamais en public et on ne prendra jamais votre avis dans la prise de décision » a précisé le patriarche T. Patience. Il n'a pas manqué de féliciter tous ceux qui ont fait « l'angbandji ».


Madame Simone EHIVET GBAGBO s'est rendue au domicile de la SN Adèle NIKPI pour lui dire « Yako », car elle aurait perdu sa mère.


Rappelons que Madame Simone EHIVET GBAGBO était à la tête d'une forte délégation du FPI composée de vice-présidents et de secrétaires nationaux.


COMSEG



Accueil

  • Facebook Social Icône
  • Twitter Icône sociale
  • Icône social Instagram

© 2019 Communication de

Simone EHIVET GBAGBO - COMSEG

SIMONE EHIVET GBAGBO

10 logo SEG internet .png