GHANA : MADAME SIMONE EHIVET GBAGBO EXHORTE LES EXILES A RENTRER EN COTE D’IVOIRE

Lors de son déplacement dans le pays de KWAME N’KRUMA, le Dr Simone EHIVET GBAGBO a demandé un culte d’action de grâce dans le but de remercier le Seigneur pour avoir préserver la vie des membres de sa famille, ainsi que des Ivoiriens qui ont dû s’y exiler. Cet évènement a lieu ce dimanche 3 avril 2022 au Charismatic Evangelistic Ministry d'Accra à North Legon. Etaient présents des exilés des camps de Ampain, Egyiekrom et Fetentaa; des étudiants, des travailleurs et des citoyens, tous Ivoiriens.






Pendant sa prédication, le Révérend Stanley MENSAH a incité les Ivoiriennes et les Ivoiriens à suivre la marraine du Mouvement des Générations Capables (MGC) car elle est l’une des seules autorités qui prie sincèrement pour le peuple Ivoirien. Elle représente l’avenir de la Nation ivoirienne, a-t-il insisté.

A sa suite, le Dr Simone EHIVET GBAGBO, à travers le livre de 1 Rois chapitre 12 verset 7, a signifié à l’assemblée son engagement à être au service de son peuple. Et ce service passe par sa volonté d’aller résolument à la Paix et la Réconciliation. Elle a de ce fait demander aux exilés présents de la rejoindre dans ce combat. « Ce combat doit consister à se mettre au-dessus de la colère, au-dessus des ethnies et de trouver des solutions aux problèmes que les gens vont vous poser. Si on ne pardonne pas, on ne peut pas réunifier notre pays. Et ce combat-là, nous allons le gagner » a-t-elle martelé.






Le volet des échanges a été ouvert par les représentants des différents camps. Ils ont tous salué le caractère historique de cette rencontre. Ils ont tous remercié le Dr Simone EHIVET GBAGBO pour cet évènement hautement symbolique. Par ailleurs, les exilés ont dit être craintifs quant à leur retour au pays. A cela, Madame Simone EHIVET GBAGBO a répondu : « Mon vœu, c'est que tous les réfugiés puissent retourner chez eux. Je souhaite qu'aucun Ivoirien ne se perdent en cours de route. Quelles que soient les difficultés qu'on puisse connaître, tous ceux qui veulent repartir au pays, qu'ils partent. »

Pour finir, le Dr Simone EHIVET GBAGBO a offert 2 tonnes de riz aux personnes vivant dans les différents camps.

COMSEG




348 vues0 commentaire

Accueil