HAUT SASSANDRA 2019 - VAVOUA : SIMONE EHIVET GBAGBO PRÔNE LA PAIX ET LA RÉCONCILIATION NATIONALE


La deuxième vice-présidente du Front Populaire Ivoirien (FPI) a visité ce 3 septembre la ville de Vavoua, une localité située dans la région du Haut Sassandra.


Avant de s'y rendre, elle est allée saluer Marcellin Yao, l'Evêque du diocèse de Daloa. L'homme de Dieu a prié pour Madame Simone EHIVET GBAGBO. Il a imploré la grâce de Dieu sur sa vie. Après cette étape, cap a été mis sur la ville de Vavoua via Bonoufla.


Au nom de la population de ce village, le journaliste Aristide VRÉDÉ a souhaité la cordiale bienvenue à Madame Simone EHIVET GBAGBO et sa délégation. Il a fait savoir que les militants sont là pour l'accompagner. Il a exprimé sa compassion à Madame Simone EHIVET GBAGBO pour avoir été incarcérée au lendemain de la crise postélectorale. La population de Bonoufla a fait des dons à Madame Simone EHIVET GBAGBO. Celle-ci a remercié ses hôtes avant de continuer son périple.


Madame Simone EHIVET GBAGBO est allée présenter ses civilités au préfet du département de Vavoua, Monsieur KOUKOUGNON LEGRE.



Puis, le cortège a pris la direction de la mairie, lieu du meeting. Les populations étaient en liesse avant l'arrivée de l'animatrice du meeting. Les chefs traditionnels, les guides religieux, les dirigeants du PDCI et autres partis politiques ont pris d'assaut la place de la mairie pour assister au meeting. Le fédéral de Vavoua, LIADÉ Benoît, a souhaité la cordiale bienvenue à la deuxième vice-présidente de son parti. A sa suite, Monsieur BLI BI ZAH a exposé les besoins en infrastructures socio-économiques de la ville de Vavoua. Il a exhorté l'ancienne députée d'Abobo à se pencher sur les problèmes que vivent les populations.


A son tour, Madame Simone EHIVET GBAGBO a appelé à la paix et à la réconciliation. Pour elle, il est grand temps que la population tourne définitivement le dos à la rancœur et à la violence. Elle a même fait savoir que le président Laurent GBAGBO s'inscrit dans cette logique. Les populations de Vavoua ont apprécié le discours de Madame Simone EHIVET GBAGBO, en témoignent les fortes acclamations tout au long de son intervention.


Après cela, sa délégation est allée dans le village de Tagoura, saluer la famille de feu Sébastien DEHINAN GUEDE, fervent militant du Front Populaire Ivoirien, décédé en 2013. Cet illustre disparu a été directeur général de l’ANADER. C'est grâce à lui que le FPI a su se faire une place dans la région du Haut Sassandra en général et dans le département de Daloa en particulier.


Partout où elle est passée, Madame Simone EHIVET GBAGBO a reçu des dons de la part des populations.


Pour terminer la journée, la deuxième vice-présidente du Front Populaire Ivoirien a eu une rencontre avec les partis politiques alliés. Il y avait l'UNG, le PDCI-RDA, l’ACI, le NPR et le COJEP.


Elle leur a lancé le même message de paix et de cohésion sociale.

« Aucun parti politique, quel que soit son âge, quelle que soit sa puissance, ne peux réussir ce challenge. Car l'enjeu est la Nation Ivoirienne. L'enjeu c'est la possibilité pour le peuple ivoirien de vivre en toute liberté et en toute souveraineté sur son territoire. La solution c'est que le citoyen se mette au service de l'autre citoyen Ivoirien. Tout ce que nous avons vécu dans notre cœur nous devons oublier. Nous devons changer de comportement.


Ce qui est important ici c'est la nation.


Ce qui est important ici c'est l'héritage que nous devons laisser à nos enfants » a déclaré Madame Simone EHIVET GBAGBO.


COMSEG



Accueil

  • Facebook Social Icône
  • Twitter Icône sociale
  • Icône social Instagram

© 2019 Communication de

Simone EHIVET GBAGBO - COMSEG

SIMONE EHIVET GBAGBO

10 logo SEG internet .png