FPI - HOMMAGE AU PRESIDENT SANGARE : MADAME SIMONE EHIVET GBAGBO APPELLE A POURSUIVRE SON COMBAT


La direction du Front Populaire Ivoirien (FPI), conduite par la deuxième vice-présidente Madame Simone EHIVET GBAGBO, a salué ce 2 novembre 2019, la mémoire de SANGARÉ ABOUDRAHAMANE, ex premier vice-président et président par intérim dudit parti.


Tous les intervenants ont été unanimes sur les valeurs d'intégrité, de loyauté et de fidélité de l'homme au président LAURENT GBAGBO, son « frère jumeau ».

Madame Odette SAUYET LIKIKOUET, présidente du comité d'organisation, a remercié la famille biologique du défunt pour avoir confié la cérémonie d'hommage à sa famille politique. Elle a aussi révélé qu'un dépôt de gerbe de fleurs a eu lieu ce matin sur la tombe de l'illustre disparu au cimetière de Williamsville. Mesdames Suzanne WODJA ESSANÉ, Marie OMONO sont intervenues respectivement pour le compte de la JFPI et l'OFFPI. Elles ont rendu un vibrant hommage à leur camarade de lutte, qui a su maintenir le parti en vie après la tragédie d'avril 2011.


Cette cérémonie d'hommage a vu la communication du Professeur René GNALEGA sur le thème : « Démocratie et souveraineté au centre de la vie de SANGARÉ ». Pour lui, l'illustre disparu incarne des valeurs.


« Rendre hommage à un homme comme ABOUDRAMANE SANGARÉ n'est pas un exercice facile. A aucun moment il n'a voulu trahir la lutte. Ce n'est pas un hasard s'il est considéré comme le gardien du temple.



Il avait intégré la démocratie et la souveraineté. Ce n'est donc pas un hasard s'il a rencontré le chemin de LAURENT GBAGBO. C'est un homme orchestre qui a su maintenir le navire FPI contre vent et marée et les traîtrises. Il est de notre devoir de rendre hommage à un homme, ABOUDRAHAMANE SANGARÉ. Il mérite qu'on s'incline devant sa mémoire en rappelant ses hauts faits. Quand on dit ABOUDRAHAMANE SANGARÉ, on pense à Fidélité et Loyauté » a affirmé Professeur René GNALEGA.


Pour le président de la plateforme Ensemble pour la Démocratie et la Souveraineté (EDS), Professeur Georges Armand OUEGNIN, « Le président ABOUDRAHAMANE SANGARÉ a été un don pour la Côte d'Ivoire, pour le FPI et pour EDS car il rêvait d'une Côte d'Ivoire prospère et souveraine ».


La deuxième vice-présidente du FPI, Madame Simone EHIVET GBAGBO, pour sa part, a invité les militants à surmonter la douleur et à continuer le combat car dira-t-elle, en agissant ainsi, c'est l’œuvre du défunt qui se perpétue. « Nous ne devons plus pleurer. Nous avons pleuré pendant un an. Aujourd'hui je vous convie à retenir de SANGARÉ ce qui va nous amener de l'avant pour la lutte. Cette lutte là qui va amener la Côte d'Ivoire à une prospérité. Nous avons dit que c'est un homme de valeur alors il faut cultiver ses valeurs pour créer une Côte d'Ivoire nouvelle. C'était un homme intègre, loyal, fidèle et valeureux. Je vous engage donc à vivre sa loyauté, son intégrité » a exhorté Madame Simone EHIVET GBAGBO.


Le FPI prendra part à un culte d'action de grâce ce dimanche 3 novembre (jour anniversaire de sa disparition).


COMSEG



Accueil

  • Facebook Social Icône
  • Twitter Icône sociale
  • Icône social Instagram

© 2019 Communication de

Simone EHIVET GBAGBO - COMSEG

SIMONE EHIVET GBAGBO

10 logo SEG internet .png