DECISIONS DE LA CPI:MADAME SIMONE EHIVET GBAGBO ACCORDE UNE INTERVIEW À UNE TÉLÉVISION SUD-AFRICAINE




À la faveur de la levée des restrictions de la Cour Pénale Internationale, concernant le Président Laurent GBAGBO et le ministre Charles BLÉ GOUDÉ, Madame Simone EHIVET GBAGBO, deuxième vice-présidente du Front Populaire Ivoirien (FPI) a accordé une interview à la télévision Sud-africaine SABC NEWS. C'était ce samedi 30 Mai 2020 à sa résidence. Cet entretien sera diffusé pendant l'édition du soir de leur journal télévisé.


À la question de savoir quels étaient ses sentiments suite à cette décision, Madame Simone EHIVET GBAGBO a laissé entendre qu'elle était très heureuse de cette décision.

La présentatrice a voulu savoir si le Président Laurent GBAGBO pouvait rentrer dans son pays, l'interviewée a répondu par l'affirmative et que le dernier mot revenait au gouvernement de Côte d'Ivoire car, précise-t-elle, la justice ivoirienne a condamné le président Laurent GBAGBO à 20 ans de prison pour crimes économiques.


Pour terminer la journaliste à demandé si la deuxième vice-présidente du FPI vivait avec des restrictions dans son propre pays. «Non, je suis libre de circuler comme je veux dans le pays, sauf que je ne peux pas sortir des limites de celui-ci, car la CPI n'a pas encore abandonné les charges dont elle m'a accuse» a t'elle conclu.


Pour rappel, Madame Simone EHIVET GBAGBO est toujours poursuivie par le bureau du procureur de la Cour Pénale Internationale (CPI) pour les mêmes accusations que le Président Laurent GBAGBO et le ministre Charles BLÉ GOUDÉ. Les deux prévenus ont d'ailleurs étés acquittés en janvier 2019.



COMSEG

Accueil

  • Facebook Social Icône
  • Twitter Icône sociale
  • Icône social Instagram

© 2019 Communication de

Simone EHIVET GBAGBO - COMSEG

SIMONE EHIVET GBAGBO

10 logo SEG internet .png