JOURNEE INTERNATIONALE DE LA FEMME AFRICAINE : SIMONE EHIVET GBAGBO PREND PART A LA CELEBRATION

Mis à jour : 3 sept. 2019


Ce Mercredi 31 Juillet 2019, Madame Simone EHIVET GBAGBO a pris part à la seconde célébration de la Journée Internationale de la Femme Africaine organisée au Palais de l'Unité du village d'Abobo Baoulé par les femmes de la plateforme EDS (Ensemble pour la Démocratie et la Souveraineté) dont le thème est : "LA CONTRIBUTION DE LA FEMME LEADER AFRICAINE DANS LE PROCESSUS DE RÉCONCILIATION NATIONALE".


C'est par l'entonnement de l'hymne national et une prière introductive que la cérémonie a débuté.


Madame Michaëlle LIADE, Présidente du comité d'organisation de la cérémonie a pris la parole pour remercier la Marraine Madame Simone EHIVET GBAGBO et toute sa délégation, ainsi que tous les chefs traditionnels pour leur présence.


Quant à Madame KAFFET Mélanie, Présidente des femmes d'EDS, elle a ensuite pris la parole pour faire un bref rappel de ladite journée qui fut promulguée depuis 1963 par l'ONU. C'est Conformément à cette décision que les femmes d'EDS ont tenu à célébrer la femme africaine à travers cette journée. La première célébration avait eu pour thème : "

Madame Simone EHIVET GBAGBO, une femme, une vision, un combat". Pour elle, cette cérémonie solennelle a pour but de prôner au sein de la gente féminine ivoirienne toutes tendances politiques confondues, l'Amour de la Paix, de la Réconciliation, du Respect des Lois et Institutions, comme la Marraine de la cérémonie, Madame Simone EHIVET GBAGBO prône depuis toujours.


Quand à l'Honorable BAMBA Massani, Conférencière de la cérémonie, elle a prononcé un discours en 3 phases sur la Réconciliation Nationale.

Pour elle la Réconciliation, c'est d'abord rétablir l'unité entre les belligérants ou entités en discorde sans passer par la justice. Et la Femme Leader, c'est une femme qui a une confiance en elle, compatissante et battante, solidaire, avec une bonne capacité de management.

La femme leader en Côte d'Ivoire doit s'approprier la Réconciliation Nationale, identifier les autres femmes leaders du pays quel que soit leur domaine d'influence et de compétence pour participer au travail de réconciliation nationale.

Enfin, le pouvoir politique actuel doit travailler impérativement à la Réconciliation Nationale en libérant tous les hommes politiques et militaires encore emprisonnés, et contribuer aussi au retour du Président Laurent GBAGBO et du Ministre Charles BLÉ GOUDE au pays pour que tous les fils et toutes les filles du pays s'unissent autour d'une table, afin de dialoguer pour une sortie de crise définitive.



Prenant la parole à son tour, Madame Simone EHIVET GBAGBO, marraine officielle a exprimé toute sa reconnaissance pour cette cérémonie d'hommage à la femme africaine et au leadership féminin africain.

Elle a tenu particulièrement à saluer ses parents, frères et soeurs du village d'Abobo-Baoulé pour leur amour à son égard.


Elle a ensuite donné son point de vue sur la thématique du jour concernant la Réconciliation et le rôle de la femme.

Pour elle, il faut que la femme ivoirienne ou africaine, leader ou pas, s'engage impérativement dans le processus de réconciliation car elle est la première victime des crises militaro-politiques.


Quand une femme s'engage dans le combat de la Réconciliation, celà à toujours un impact puissant dans le coeur des belligérants. Les femmes leaders doivent s'impliquer dans le Pardon des victimes à leurs bourreaux car sans cela, il n'y a pas de réconciliation.


Pour réussir la Réconciliation, il est nécessaire que les bourreaux confessent, reconnaissent sincèrement les erreurs et demandent sincèrement Pardon à leurs victimes.


Pour réussir la Réconciliation, il faudrait aussi passer par la restitution des biens arrachés aux victimes par leurs bourreaux.


Aussi pour elle, si nous répétons tout le temps que le Président Laurent GBAGBO est la pièce centrale de la Réconciliation Nationale, c'est parce qu'il a le plus souffert de cette crise et il est donc la seule personne capable de déclencher un véritable processus de réconciliation véritable et sincère.


C'est la raison pour laquelle nous devons mettre tout en oeuvre pour préparer son retour en Côte d'Ivoire.


Madame Simone EHIVET GBAGBO était accompagnée à cette cérémonie par les ex-Ministres Lazare Koffi KOFFI, DOSSO Charles Rodel, Angèle GNONSOA, du Doyen HARDING Samuel.

A la fin de la cérémonie, un diplôme d'honneur à été remis à Madame Simone EHIVET GBAGBO pour son rôle influent dans l'histoire de la nation ivoirienne.OMSE


A la fin de la cérémonie, un diplôme d'honneur à été remis à Madame Simone EHIVET GBAGBO pour son rôle influent dans l'histoire de la nation ivoirienne.


COMSEG




Accueil

  • Facebook Social Icône
  • Twitter Icône sociale
  • Icône social Instagram

© 2019 Communication de

Simone EHIVET GBAGBO - COMSEG

SIMONE EHIVET GBAGBO

10 logo SEG internet .png