DEPUIS LE LÔH-DJIBOUA, MADAME SIMONE GBAGBO PARTAGE SON RÊVE POUR UNE CÔTE D'IVOIRE NOUVELLE

Ce samedi 04 Décembre 2021, Madame Simone EHIVET GBAGBO était l'invitée d'honneur de la cérémonie de purification du Dr BOGA Sako Gervais à Divo depuis le village maternel de ce dernier, dans le Lôh-Djiboua. Cet événement marquait le retour sur les terres de ses ancêtres du Président de la Fondation Ivoirienne pour l’observation et la surveillance des Droits de l’Homme et de la vie politique (FIDHOP) après 10 ans d'exil.








Le Président du Comité d'organisation et le porte-parole de la famille SEOUTO, Monsieur DADIE Félix, a remercié le Dr Simone EHIVET GBAGBO, sa Majesté KIFFY ZIE Jean Gervais "Roi David", KIFFY YORO Mathias ainsi que les autres invités pour avoir effectué le déplacement. Ce qui montre leur attachement à leur fils.


A sa suite, Sa Majesté KIFFY ZIE et Samba David ont félicité le village de NEBO pour avoir donné un fils intègre à la Côte d'Ivoire.


Avant son tour de parole, le Dr BOGA Sako Gervais a reçu des mains de sa famille des pagnes traditionnels et des bijoux, symboles du rituel de purification et de la réintégration parmi les siens.


Il n'a manqué de les remercier pour leurs prières qui lui ont permis de rentrer vivant au pays. Il a profité de l'occasion pour dire tout le respect qu'il ressent pour le Président Laurent GBAGBO et toute l'admiration qu'il a pour Madame Simone EHIVET GBAGBO. Il a poursuivi en disant que ce qui lui valu l'exil, c'est d'avoir pris position lorsque ceux qui incarnaient la République d’autant plus qu’ils (Le Président Laurent GBAGBO et Madame Simone EHIVET GBAGBO: ndlr) étaient attaqués. Pour finir, il a invité Madame Simone EHIVET GBAGBO à prendre ses responsabilités et à montrer le chemin dans cette Côte d'Ivoire en perte des valeurs.


Clôturant la série des allocutions, Madame Simone EHIVET GBAGBO a fait observer une minute de silence en mémoire des personnes disparues lors des différentes crises qu'a connues la Côte d'Ivoire. Elle a déclaré par la suite qu'elle est venue avec une forte délégation pour célébrer le retour d'un fils du pays. «La cause qui nous réunit ce jour est une cause noble : celle de recevoir l’un des nôtres, qui nous revient après des années de souffrances loin de son pays, loin de sa terre natale, loin des siens.

Nous accueillons le Dr Boga Sako Gervais dans la joie ; et nous organisons la cérémonie de sa purification, pour sa saine réintégration dans la communauté. » a déclaré l'invitée spéciale.

Elle a étayé ses propos en disant que cet évènement n’est pas seulement factuel mais il est la matérialisation de notre attachement à nos us et coutumes, aux valeurs qui fondent notre identité propre en tant que communauté.





Madame Simone EHIVET GBAGBO a par la suite, dit toute sa compassion à l'endroit des victimes de la crise postélectorale de 2011, du Lôh-Djiboua en général et de Nebo en particulier. Allant de ce fait, elle a mis en mission le Dr BOGA Sako Gervais, fils de la région, dans le but de travailler pour la vraie réconciliation. Et pour se faire le Docteur Simone EHIVET GBAGBO a énoncé les rudiments pour réussir cette opération, qui sont : Faire accepter le discours entre victimes et bourreaux ; Amener les coupables à demander humblement pardon aux victimes ; Obtenir le pardon sincère des victimes ; Organiser les dédommagement des victimes et enfin Engager en dernier recours des procédures judiciaires contre les coupables qui refusent de se repentir.


Madame Simone EHIVET GBAGBO a saisi l'occasion pour faire un tour d'horizon de l'actualité nationale. «Docteur Boga Sako, nous sommes ici aujourd’hui, grâce à toi. Mais tu reviens au moment où notre pays traverse une grave crise des valeurs qui nous interpelle tous. Dans nos villages, il existe de gros conflits fonciers parce que des personnes bradent les terres de nos parents. Souvent, la même terre est vendue à plusieurs personnes. A Abidjan, plusieurs DG nommés à la tête de sociétés, par le Chef de l’État, sont accusés d’être de très mauvais gestionnaires. Des scandales de détournement de milliards sont révélés au grand jour. Des ministres sont impliqués dans de gros scandales.

C’est la preuve que notre pays traverse une vraie crise des valeurs.» a-t-elle déclaré. Avant d'inviter tout un chacun à adopter cette démarche.

«Nous devons, ensemble, nous engager à reconquérir les valeurs nécessaires pour guérir la Côte d’Ivoire de tous les maux dont elle souffre. Il s’agit de la compétence, la crainte de Dieu, l’intégrité qui implique la fidélité, la loyauté, la probité et l’honnêteté, l'incorruptibilité, la rectitude qui englobe la droiture et la justice, l'amour de soi et du prochain.» poursuivit la Marraine du Mouvement des Générations Capables. Elle a affirmé avoir apporté sa caution à la création de ce mouvement qui partage son rêve de voir l’avènement d’une Côte d’Ivoire habitée et dirigée par des hommes et des femmes dynamiques, inventifs, créatifs, pétris de valeurs, de fidélité et d’amour pour leur patrie et leur peuple.

Elle a terminé en disant que ce pays doit devenir une nation solidaire, forte et souveraine ; une nation réconciliée, moderne, prospère et ouverte à l’Afrique et au monde.


COMSEG




601 vues1 commentaire

Accueil