POLITIQUE : LE MFA, LIDER ET LA 4E VOIX CHEZ MADAME SIMONE EHIVET GBAGBO

Madame Simone EHIVET GBAGBO a reçu dans la matinée de ce mercredi 09 février 2022 le ministre Anaky KOBENA à la tête d’une forte délégation constituée du Mouvement des Forces d’Avenir (MFA), du LIDER avec son président Dr Roch Omer KRAIDY, ainsi qu’une association de la société civile dénommée “la 4ème voix", la voix des sans voix dont le premier responsable est Monsieur Théophile Soko WAZA.






Portant la parole de la délégation du MFA, Monsieur Mohamed Lamine KABA (Dircab du Président du MFA) a remercié le Docteur Simone EHIVET GBAGBO d’avoir accordé cette audience. Il a continué en décrivant le symbole que représente Madame Simone EHIVET GBAGBO dans la sphère politique ivoirienne ; mais aussi et surtout la référence qu’elle est en matière de lutte, de sacrifice et d’engagement au profit des autres. « Il serait vain de ma part, moi l’apprenant politique que je suis, de revenir sur des heures déterminantes de la lutte pour le retour à l’expression politique plurielle; le multipartisme et la démocratie qu’ont mené au coude à coude la syndicaliste Simone EHIVET et le jeune entrepreneur portuaire qu’était Anaky KOBENA et qui fera accéder la Côte d’Ivoire à l’ère des Etats démocratiques modernes. » a-t-il souligné.

A sa suite, le Dr Omer KRAIDY, devenu président du LIDER à l’issue du 4ème congrès ordinaire de son parti, a déclaré que c’est un véritable honneur pour lui et toute sa délégation d’être à cette rencontre. Il n’a pas manqué de rappeler que son parti s’était réjoui de la levée du mandat d’arrêt de la CPI contre la personne de Madame Simone EHIVET GBAGBO. « Nous vous invitons à demeurer ferme sur les principes de liberté, de démocratie et de respect des droits de l’homme. » a-t-il terminé.

Le président de “La 4 ème Voix, la voix des sans voix”, Monsieur Théophile WAZA, a quant à lui fustigé le système politique ivoirien et les différentes constitutions du pays qui ont été à la base de tous les problèmes de 1960 à 2020.

Le ministre d’Etat Anaky KOBENA et ses prédécesseurs ont remis en cause le dialogue politique qui se déroule actuellement. Ils ont tous condamné le caractère non inclusif de cette réunion pouvoir-opposition qui est sensée redonner de l’espoir au peuple Ivoirien, premier concerné. Le président du MFA a dit toute sa déception quant au recul de la démocratie après tout ce qu’ils ont pu obtenir comme avancée pendant des années de lutte. Il a invité la marraine du MGC à rester debout et déterminée car la lutte et le combat pour les grandes causes ne connaissent ni ralentissement, ni arrêt, et surtout jamais de fin.






Cette série d’allocutions s’est achevée par l’intervention de Madame Simone EHIVET GBAGBO, au cours de laquelle elle n’a pas caché toute son émotion de revoir “son frère” Anaky KOBENA. Elle a poursuivi en faisant une confidence selon laquelle en 1988, c’est dans le véhicule du ministre Anaky KOBENA qu’elle s’est rendue des palmeraies de Dabou pour formaliser le FPI. « A notre retour, on nous a appelé pour nous dire que Anaky venait d’être arrêté et ça été le début d’un grand combat (…) Nous avons mené des combats utiles. » a-t-elle signifié. La marraine du MGC a rejoint les interlocuteurs sur le recul de la démocratie, ce qui implique que le combat doit effectivement continuer. Elle a invité toute la jeunesse à prendre sa part dans ce combat qui s’annonce beaucoup plus rude. Pour terminer, le Dr Simone EHIVET GBAGBO a souhaité que pour l’avancement de la société, les Ivoiriens apportent des solutions aux différents problèmes qu’ils dénoncent.


Pour cette rencontre, Madame Simone EHIVET GBAGBO était entourée des Ministres KOFFI Koffi Lazard, KOUAME Secret Richard et N'GUESSAN YAO Thomas. Il y avait également des membres de la direction du Mouvement des Générations Capables avec à leur tête, la coordinatrice nationale, Madame MIESSAN Marie Claude KRAIDY.

COMSEG




1 153 vues0 commentaire

Accueil