AUDIENCE/UNG : S.GBAGBO «J’AI DECIDE DE FIXER L’ENGAGEMENT DU PEUPLE A ALLER A LA RECONCILIATION»

Dernière mise à jour : juin 8

Madame Simone EHIVET GBAGBO a reçu ce mercredi 02 juin 2021 en sa résidence, une délégation de l’UNG conduite par son premier vice-président BOHUI Arnaud. La délégation dit être venue saluer la deuxième vice-présidente du Front Populaire Ivoirien et lui annoncer le retour en Côte d’Ivoire des exilés de leur parti, notamment le Président de leur formation politique Monsieur Stéphane KIPRE. Le porte-parole a souligné que leur premier responsable a eu un empêchement de dernière minute car convoqué par le ministre de la réconciliation.





Prenant la parole au nom des «exilés», le deuxième vice-président de l’UNG Monsieur N’GUESSAN Etienne a déclaré qu’ils sont venus dire «yako» à Madame Simone EHIVET GBAGBO pour ce dont elle a souffert et que comme elle, ils ne sont ni animés de sentiment de haine, ni vengeance. Pour conclure, ils disent souhaiter la réconciliation pour tous les enfants de cette nation.





A son tour, Madame Simone EHIVET GBAGBO leur a souhaité la cordiale bienvenue. Elle a remercié le Tout Puissant pour avoir préserver leur vie.

Elle a poursuivi en déclarant qu’elle avait déjà reçu Monsieur Stéphane KIPRE au lendemain de son arrivée en Côte d’Ivoire. « Il m’avait dit qu’il reviendrait avec une délégation d’exilés avec lesquels il est rentré, Akwaba ! » a t'elle affirmé. Elle leur a traduit toute sa compassion car l’exil n’est pas facile. Elle a déclaré en savoir des choses car ses filles l’ont également connu. Par ailleurs, la deuxième vice-présidente du FPI a souhaité que les ex-exilés mettent au service du pays "les fruits de leur traversée du désert". « Le pays est toujours rocailleux, il est toujours sec . Et c’est ensemble, que nous allons en extraire toutes les pierres et en faire une terre meuble pour accueillir nos sentences. Plus on va être nombreux à s’engager dans ce travail, et plus on va avoir la chance de réussir ». Elle a terminé en disant que pour encourager ce travail de réconciliation, qu’elle a décidé de fixer dans son dernier livre dénommé « Ma sortie de prison, prémices d’un Côte d’Ivoire réconciliation », l'engagement à aller à la réconciliation, qu'ont pris les différentes délégations venues la voir au lendemain de sa liberté.


Notons que cette délégation était également composée de messieurs Edouard KOUASSI, LAGO Fabrice, TOUHO Arsène, ZAHOUA Alexis et Eric ZOGBO, tous rentrés d'exil.


COMSEG




496 vues0 commentaire

Accueil