LE VILLAGE DE TIOKO (GRAND-LAHOU) EXPRIME SA COMPASSION A MADAME SIMONE EHIVET GBAGBO



Les populations du village de TIOKO, situé dans la sous-préfecture de GRAND-LAHOU (sur le littoral), ont effectué un déplacement sur Abidjan ce samedi 9 novembre 2019, pour exprimer leur compassion à Madame Simone EHIVET GBAGBO.


La forte délégation était conduite par le président de la mutuelle dudit village, Monsieur Antoine N'GUESSAN. Il a déclaré que ses parents sont venus pour dire « yako » a leur hôte pour tout ce qu'elle a enduré en détention aux lendemains de la crise post-électorale. « Le village de Tioko est heureux d'être reçu par vous. Merci de votre contribution pour le développement du village de Tioko. En effet, grâce au génie politique de votre cher époux, le président LAURENT GBAGBO, le village de Tioko est connecté au réseau électrique. Nous sommes là pour vous exprimer notre profonde compassion pour la traversée du désert que vous avez du faire. Grandes sont notre satisfaction et notre fierté de voir que vous avez décidé de pardonner. Vous vous êtes remis a Dieu comme Job, sans trahir la lutte émancipatrice » s'est exclamé le président ANTOINE N'GUESSAN.


D'autres fils de la région notamment le secrétaire national du FPI chargé de l'édition GNANZUÉ Jean-Baptiste, BOLI BI Blaise, fédéral par intérim de GRAND LAHOU, GNEBA Vincent de Paul, fédéral de Yocoboué (un autre village de GRAND-LAHOU), étaient tous présents à cette rencontre.


Touchée par cette attention particulière des populations de TIOKO, Madame Simone EHIVET GBAGBO leur a adressé ses remerciements. « Je me sens très honorée par cette visite. Ce qui avait été prévu c'est que moi même je me déplace dans la région de grand Lahou. C'est un grand honneur et une grande marque de compassion envers ma personne » a déclaré d'emblée Madame Simone EHIVET GBAGBO. Elle a fait savoir à ses convives que depuis sa sortie de prison, des populations venues de toute la Côte d'Ivoire se succèdent pour lui témoigner compassion et soutien.



Une fois encore, la deuxième vice-présidente du Front Populaire Ivoirien a lancé un message de paix et de réconciliation nationale. « C'est vrai qu'on a perdu des biens, mais il y en a qui ont perdu plus que nous. Ça a été une traversée du désert. Ce que j'ai appris, c'est que le désert est un lieu où Dieu nous conduit pour nous enseigner la sagesse, l'endurance, la persévérance et pour nous faire voir son paradis. Ce désert a été une bénédiction. Le moment de la traversée du désert est un temps pendant lequel Dieu vous enseigne pour vous aider dans votre vie. Quand je suis sortie de là, j'ai commencé à parler de paix et de réconciliation. Sachez que la réconciliation et la paix en Côte d'Ivoire, sont deux (2) choses qu'on ne pas éviter » a ajouté Madame Simone EHIVET GBAGBO.


La population de TIOKO a fait à Madame Simone EHIVET GBAGBO des dons en vivres, en nature et en espèce.


COMSEG




Accueil

  • Facebook Social Icône
  • Twitter Icône sociale
  • Icône social Instagram

© 2019 Communication de

Simone EHIVET GBAGBO - COMSEG

SIMONE EHIVET GBAGBO

10 logo SEG internet .png